CPI

Toutes les banques en 1 RDV
infos : 06 89 73 30 24
  • Votre financement
    Demande de financement, une réponse adaptée a vos besoin !

Nos partenaires

Calcul Prêt immobilier

Calcul home

Vous souhaitez recevoir ces informations par email ?

Envoi

Offres d’emploi CPI Conseil Pret Immobilier

CPI dans votre département

Actus

reste a vivre

Le reste à vivre

Qu’est-ce que le reste à vivre ? un critère essentiel pour obtenir un prêt immobilier

Lorsque vous demandez un crédit immobilier à votre banque, celle-ci dispose de deux critères lui permettant d’évaluer le montant maximal des mensualités à rembourser :

  • taux d’endettement et reste à vivre.

Le taux d’endettement

Ce taux d’endettement est synonyme de capacité d’emprunt.

il s’agit de la différence entre vos mensualités d’emprunt et les revenus nets de votre ménage. Soit le montant maximal (en pourcentage) de ce que vous pourrez rembourser chaque mois à la banque.

Il est généralement fixé à 33 %. Quelle que soit la somme empruntée, vous ne pourrez pas dédier plus de 33 % de vos revenus mensuels. Qu’il faille réduire le montant de votre acquisition ou augmenter la durée du crédit.

Cependant une tolérance est acceptée jusqu’à 35%.

Certaines banques peuvent franchir ce seuil de 33 % en fonction du second critère :

Le reste à vivre

Le reste à vivre correspond à la somme qu’il vous reste en poche une fois que vous avez versé votre mensualité de crédit immobilier. Soit les 67 % retranchés des 33 % qui constituent le taux d’endettement.

Il est le minimum légal nécessaire pour gérer les dépenses du quotidien :

la nourriture, l’habillement, les transports, les loisirs, etc.

Toutefois, contrairement au taux d’endettement, le reste à vivre n’est pas soumis à un taux de référence.

il va forcément dépendre du niveau de revenus. Un couple qui gagne 5 000 euros par mois aura un reste à vivre proportionnellement plus important qu’un célibataire qui émarge à 1 500 euros mensuels.

En d’autres termes, plus les revenus mensuels sont faibles, plus la banque jugera nécessaire de respecter un taux de reste à vivre important.

Il sera alors impossible de dépasser les 33 % du taux d’endettement maximum pour ne pas risquer de mettre en péril la situation financière de l’emprunteur.

Comment procéder au calcul du reste à vivre ?

Le calcul du reste à vivre est très simple : il suffit de retrancher le montant de la mensualité estimée à la somme des revenus mensuels.

Par exemple, prenons le cas d’un jeune couple qui gagne 4 000 euros par mois. Un taux d’endettement de 33 % équivaut à une mensualité de 1320 euros, donc :

4 000 – 1320 = 2 680

Le reste à vivre de ce couple sera de 2 680 euros.

Prenons un autre exemple, celui d’un célibataire qui jouit d’un revenu élevé : 5 000 euros. Calculée sur la base des 33 % maximum, sa mensualité serait de 1 650 euros. Donc :

5 000 – 1 650 = 3 350

Cet homme aura un reste à vivre de 3 350 euros, ce qui lui permet de négocier avec sa banque un taux d’endettement plus élevé que 33 %. Avec un taux fixé à 40 %, il lui restera toujours 3 600 euros mensuels pour vivre.

Attention : dans le calcul du reste à vivre, vous devez aussi prendre en compte vos dépenses obligatoires comme les éventuelles charges, le coût des transports, etc., sans oublier d’y ajouter les impôts sur le revenu. Si vous avez déjà un emprunt en cours :

crédit immobilier, prêt à la consommation

vous devez bien sûr l’adjoindre au calcul.

CONTACTEZ-NOUS

https://www.facebook.com/conseilenpretimmobilier

CPI Conseil Pret Immobilier, courtier, courtier en pret, courtier en credit, courtier pret, courtier credit, coutier assurances, courtier assurance, rachat de credit, rachat de pret, rachat credit, rachat pret, restructuration, vienne, vienne 38, givors, mornant, saint maurice sur dargoire, brignais, ternay, oullins, lyon, roussillon, péage de roussillon, chanas, salaise sur sanne, pont évèque, jardin, saint jean de bournay, rive de gier, saint etienne, salaise sur sanne, villefranche, dardilly, limonest, chaponost, irigny, grigny, venissieux, saint priest, decines, meyzieu, villeurbanne, rillieux la pape, caluire, neuville, beynost, meximieu, ambérieu, lagnieu, cremieu, montalieu, pont de cheruy, satolas, saint quentin fallavier, isle d’abeau, bourgoin, jallieu, la tour du pin, les abrets, virieu, le grand lemps, voiron, rives, la cote saint andre, beaurepaire, valence, privas, chavannay, saint chamond, chasse sur rhone,

assurance de prêt

Assurance emprunteur :

les banques forcées à jouer le jeu de la concurrence

Les banques rechignent à répondre à une demande de résiliation d’assurance emprunteur.

Les emprunteurs ont souvent bien du mal à résilier leur assurance emprunteur. Un sénateur propose de renforcer la législation pour obliger les banques à informer leurs clients et à rapidement s’exécuter. il a déposé le 3 avril une proposition de loi au Sénat en vue de « renforcer l’effectivité du droit au changement d’assurance emprunteur » dans le cadre d’un crédit immobilier.

(suite…)