CPI

Toutes les banques en 1 RDV
infos : 04 82 91 29 05

Les réformes pour l’épargne 2018

CPI Conseil Pret Immobilier, courtier en credit immobilier sur Auvergne Rhône Alpes, spécialiste du financement et assurances de prêt, rachat de crédit, vous apporte des renseignements utiles sur votre projet.

EPARGNE 2018 :

Même si aucune annonce officielle n’a encore été communiquée concernant la loi des finances et du logement pour l’année 2018, certaines modifications sont à prévoir. À en croire les informations que laisse filtrer le gouvernement actuel, des changements de taille devraient voir le jour d’ici le début de l’année prochaine. Alors qu’en est il des reformes épargne 2018?

L’application du PFU ou Prélèvement forfaitaire unique

Si l’ancien système de PFL ou prélèvement forfaitaire libératoire a été mis de côté par le précédent gouvernement français, il semble aujourd’hui être remis à l’ordre du jour. Appelé aussi flat tax, ce dispositif sera mis en place afin de simplifier la fiscalité des épargnants. Il s’agira donc d’un prélèvement unique de 30 % obtenu à partir de l’ajout des cotisations sociales évaluées à 17,20 %, et un taux forfaitaire d’impôt sur le revenu qui s’élève à 12,80 %.

La modification des modalités du plan d’épargne logement

Si le placement immobilier était autrefois exonéré d’impôts pendant une durée de 12 mois, la nouvelle législation prévoit un changement significatif. Les PEL ou Prêts Épargne Logement souscrits à partir du 1er janvier 2018 seront soumis au dispositif de prélèvement forfaitaire unique de 30 %. Cela implique une chute de la rémunération nette à 0,70 %, ce qui rendra forcément les investisseurs immobiliers perplexe.

Des changements dans certains contrats d’assurance-vie

À partir du 1er janvier 2018, l’application des nouvelles réformes touchant les contrats d’assurance-vie devrait prendre effet. En occurrence, elles ne concerneraient que les plus fortunés représentant près de 6 % des contrats d’assurance-vie. De manière plus concrète, les versements excédant 150 000 euros pour une personne seule, et 300 000 euros pour un couple seraient sujets à ces aménagements.

Conservation des livrets A, LDDS et LPE

Selon les représentants du gouvernement actuel, le Livret A, le LDDS ou Livret de développement durable et solidaire, ainsi que le LEP ou Livret d’épargne populaire devraient garder leur fiscalité dérogatoire. En effet, les taux applicables pour le livret A ainsi que le Livret de développement durable et solidaire seront toujours fixés à 0,75 %, tandis que le rendement du Livret d’épargne populaire restera à 1,25 %. Il est toutefois à noter que ces taux seront applicables du 1er août 2017 au 31 janvier 2018 et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Il va sans dire que toutes ces nouvelles réformes font d’ores et déjà polémiques dans l’Hexagone. Reste à savoir comment le gouvernement compte réagir face aux éventuels mécontentements de la population.

Vous avez des questions quant à cet article ? Contactez nous !